Internet et le commerce du livre ancien

Dans le cadre du cours Économie du document à l’EBSI, Christian Lacombe a rédigé un billet traitant du commerce du livre ancien avec l’arrivée d’Internet et évoque les différences qui existent dans ce marché entre l’Europe et l’Amérique.

C’est dans le cadre du cours : Histoire du livre et des bibliothèques à la session d’hiver que j’ai été initié au marché du livre ancien avec une conférence de M. Guy de Grosbois, libraire de livres anciens et livres rares. J’ai alors trouvé l’homme et son métier fascinants. M. de Grosbois a profité d’Abebooks.com pour ouvrir son marché au monde, mais n’a plus pignon sur rue. Sa boutique est chez lui et les clients peuvent y accéder sur rendez-vous. Certains de ses propos se rallient au côté américain du commerce, mais, en même temps, je ne peux m’empêcher de voir le côté européen du commerce québécois, par exemple, avec l’absence de mécène. Qu’en pensez-vous?

Dans un autre ordre d’idée, je comprends mal qu’Alain Marchiset dise que les libraires européens refusent l’idée des bases de données alors qu’ils sont sur Abebooks. Est-ce Marchisset qui dit qu’ils le sont? Ne peut-on pas qualifier ce site de base de données? Il sera sûrement intéressant de voir le marché évolué encore au cours des prochaines années.

Publicités

Une réflexion sur “Internet et le commerce du livre ancien

  1. comparatif mutuelle 05/07/2011 / 06:24

    Merci pour le billet. Je viens aussi de parler ce sujet sur mon site web. J’ai du coup ajouter votre lien vers ce billet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s